/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Le nouvel album d'Odile Closset et Manu Markou

    Includes unlimited streaming of Les limbes via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    edition of 500 

      €12.90 EUR or more 

     

1.
Les enfants sages iront tout droit au paradis
2.
03:48
Là perdu dans les limbes Le cul entre deux chaises Je dépose mon nimbe Pour être plus à l’aise Après l’enfer, l’enfer Après la vie, le vide Je me dirige amer Vers un havre livide Habitué au flou Non, pas dépaysé J’avance près des loups Sans trop me méfier Serait-ce un vertige Serait-ce un vertige Ou est-ce inévitable Où sont alors vestiges Et séquelles exécrables Sont-ils restés là-bas Là où tu t’éternises Sont-ils restés en bas Là où tu agonises Sont-ils avec mon cœur Sont-ils avec mon corps Ou ne sont-ils qu’un leurre Ou bien sont-ils encore Sont-ils avec mon âme Sont-ils avec mon âme Ou est-elle soumise Et plantée sur la lame D’un roi Batéké Sise Je me perds dans les limbes Je me perds dans les limbes Le cul entre deux chaises Je dépose mon nimbe Pour être plus à l’aise
3.
Je suis dans l'ombre Je t'aperçois Loin des décombres Si près de toi
4.
02:03
Je suis atterré Tant d’éther Et tant de pureté Moi qui suis resté Terre à terre J’essaie d’avoir pied Je suis attiré Tout cet air Me fait de l’effet J’ai élucidé Les mystères A présent je sais Il est si tard et Les lumières Se sont allumées J’étais si taré Mes éclairs Se sont consumés Devrais-je arrêter Et m’en faire D’être libéré Puis-je imaginer Qu’en enfer Je suis arrivé
5.
03:30
Au détour d’un layon Je te distingue Tes yeux hagards me font L’effet d’un flingue Je suis une cigüe Je suis septique Tu contemples mes nu- Ages toxiques C’est juste comme si je n’étais pas là Les apparences sont trompeuses parfois J’ai voulu savoir mais je ne reste pas Les chemins tortueux ne sont pas pour moi Au détour du sentier Déjà tu t’éloignes Et moi écartelé Je reste au bagne Je poursuis mon voyage Parasite Et tu tournes la page Tu m’évites C’est juste comme si je n’étais pas là Les apparences sont trompeuses parfois J’ai voulu savoir mais je ne reste pas Les chemins tortueux ne sont pas pour moi
6.
00:39
7.
03:36
C’est comme ça que je te veux Fragile et docile Fuyant devant ta queue Hésitant immobile C’est comme ça que tu me sens Comme je suis n’aie pas peur Tu restes pénitent Je reste la torpeur C’est comme ça que je te mens Comme je suis, sans rien J’abjective, tu te fends Tu te perds et tu feins C’est comme ça que tu me prends Comme je suis placide Tu te blottis dedans Et tu te génocides
8.
00:07
C'est un garçon
9.
Tu es mon incident de parcours Tu ne fais pas partie de ce monde Tu es la lumière après le jour N’entre jamais dans la ronde Si tu te sens meurtri un jour Surtout ne courbe pas l’échine Reste loin des rats des vautours Et loin des tumeurs assassines Tu es mon incident de parcours Celui pour qui je laisse la place Tu es la lumière après le jour Lorsque tu t’éloignes, je casse Si on te joue de mauvais tours Si on te brise, si on te brûle Garde ton chemin tes détours T’isolent de ces cons qui reculent Tu es mon incident de parcours Il faut bien te trouver un rôle Si tu n’avais pas vu le jour Je serais inachevée c’est drôle
10.
03:10
Je suis si différent de moi Qui opérais en solitaire Finir sur un brancard en soi N'est pas ce qui me désespère J'avais soif, même certains soirs Je me ruais vers la fontaine Je me fous d'être essoré car Ce n'est plus sujet à ma peine J'avais les pupilles dilatées Toujours en quête, cherchant dans l'ombre À présent j'ai les yeux bandés Mais ce n'est pas pourquoi je sombre Non rien de tout ça ne m'alarme Ne brise mon âme effarée À l'opposé je gagne en armes Mais je perds en sagacité Je suis si différent de moi Celui d'avant le doux martyr De ton aval au goût narquois Qui me pique et me cloue au pire
11.
00:25
Je suis si différent de moi Ou bien n'était-ce qu'un mirage Voire même un nuisible aux abois Qui se perd et qui se propage
12.
J'suis un prédateur malheureux Qui ne veut pas ruiner ses proies Je suis un chasseur impétueux Mais qui libère quelquefois Entre mes dents quand se débattent L'innocence et la frêle chair Je ne peux qu'écarter les pattes Et les griffes pour qu'elles espèrent J'suis un prédateur malheureux Peut-être même maladroit Je suis un chasseur impétueux Qui a gardé toute sa foi Mais quand sous mes crocs acérés Je sens un cœur qui me supplie Je lâche l'affaire mon attrait N'est plus qu'une âme évanouie J'suis un prédateur malheureux Qui compte bien le demeurer Je suis un chasseur impétueux Je suis un killer un peu tué
13.
03:16
Des prophètes sacrifiés Entre des mains indignes Des chantres enflammés Sur l’autel se résignent Des serments éhontés Ceux qui jadis n’étaient Que le fruit du mépris Me dévorent aujourd’hui Des hurlements sans voix Des cantiques sans grâce Des sanctuaires étroits Où personne ne s’entasse Des douleurs sans mots Et des maux sans douleurs L’abondance et le flot Acclamés et la peur Des coupables innocents Des défiances furtives Des tueurs de tourment Qui toujours récidivent Des rituels sans foi Et des tribus funestes Qui tolèrent le poids Des fables qui les lestent L’antre de la folie Ou est-ce une cavi- té dans ma boîte crâni- enne qu’est-ce que j’en sais ? Voilà docteur ce que je vois Docteur voilà ce que je vois
14.
J’appartiens au vent Aux points cardinaux Au soleil levant Et au sirocco Lorsque tout se brise Je suis cette bise Qui revient, rêvant Tel zéphyr, Autan
15.
Si tu étais le vent Tu ne m'aurais pas soufflé Si tu étais le vent Tu m'aurais caressé Si tu étais le vent Tu saurais mes cyclones Si tu étais le vent Tu serais amazone Si tu étais le vent Tu serais ma complice Si tu étais le vent Je serais ton édifice Si tu étais le vent Tu m'aurais emporté Très loin, très loin devant Et j'aurais existé.
16.
Ni père ni amant Ni repères nouveaux Un train déraillant Perdant sa loco J'immerge ton île Avec ma fragil- Ité hors du temps J’appartiens au vent.
17.
C’est du rouge ou du parme Un truc qui nous désarme Une montagne brisée Pas un caillou usé C’est un cargo qui coule Un empire qui s’écroule C’est un héros faillible Un déluge paisible C’est du vent C’est du vent qui m’emporte A me trancher l’aorte C’est un chemin biaisé Un sentier oublié C’est marcher sur des braises Pour qu’enfin je m’apaise C’est qu’on m’ouvre les veines Si un jour je m’enchaîne C’est du vent C’est du temps pour finir C’est pouvoir être pire Ce sont des fruits amers Du datura dans mon verre Des axiomes imparfaits Des trêves qui n’en sont pas Et des regards baissés Qui se lèvent sans foi C’est du vent Et c’est danser la mort Pour célébrer le jour Ne faire aucun effort Pour entrer dans ma tour D’ivoire suivre la route Qu’elle soit semée d’embûches Qu’elle soit semée de doutes Et qu’enfin je trébuche
18.
19.

about

Découvrez "Les limbes" le dernier album d'Odile Closset et Manu Markou.
Il s'agit d'un album concept en 4 actes: les limbes, la duplicité, le désordre et le salut.
Bonne écoute!

credits

released February 12, 2014

license

all rights reserved

tags

about

Odile Closset & Manu Markou Lille, France

contact / help

Contact Odile Closset & Manu Markou

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Odile Closset & Manu Markou, you may also like: